Nicolas Drouhin

 

 

Je suis Maître de conférences hors classe à l'Ecole normale supérieure de Cachan.

Mes travaux de recherche portent sur la théorie des choix intertemporels (la manière dont les agents économiques prennent des décisons ayant des conséquences futures) et les nombreuses applications de cette théorie en Economie et en Gestion. Je travaille également en organisation industrielle, notamment sur la concurrence en prix.

J'enseigne aussi bien la microéconomie que la macroéconomie dans une approche intégrée.

CV

"On a tendance à croire que l'imagination relève des émotions et, par conséquent, de l'irrationalisme. A  supposer que cette opinion soit psychologiquement fondée, ce dont je doute, je crois que, du point de vue institutionnel et méthodologique, c'est le rationalisme qui stimule l'imagination, parce qu'il a besoin d'elle, et, au contraire, l'irrationalisme qui la décourage. Le premier, étant critique, fait appel à l'imagination; l'autre, en refusant toute discussion, tend au dogmatisme. De même, la recherche scientifique et technique, comme aussi l'invention, ne peut pas progresser sans un recours massif à l'imagination; laquelle, aussi, est importante dans l'application pratique des notions d'égalité et d'impartialité. Admettre qu'on peut se tromper et que l'autre peut avoir raison est à la base du rationalisme; mais sa mise en pratique exige de notre part, surtout quand des conflits humains sont en cause, un réel effort d'imagination."                 

Karl Popper, La société ouverte et ses ennemis.